• Matthieu Cadeau

Aménagement des combles à Angers

Dernière mise à jour : 9 août

Quand on cherche à gagner quelques mètres carrés, aménager les combles en pièce(s) habitable(s) est une des premières possibilités qui vient à l'esprit. Le rêve d'agrandissement de maison peut rapidement devenir réalité. Mais comment aménager un grenier ou des combles pour en faire une ou plusieurs pièces agréables et lumineuses ? Voici toutes les clés pour transformer des combles...

Ai-je le droit d'aménager mes combles ?

Si oui, quelles démarches administratives entreprendre ?

Quels matériaux utiliser ?

Comment optimiser l'isolation des combles ?

Comment faire de cet espace sous les toits une vraie pièce avec des cloisons et des fenêtres ?

On vous dit tout pour bien aménager les combles dans la ville d'Angers.



Effectuer les démarches administratives nécessaires

Première étape avant de transformer les combles, savoir s'il est possible de créer de la surface habitable. Vérifier le coefficient d'occupation des sols de la parcelle. Ce dernier fixe la densité maximale de construction susceptible d'être édifiée sur un terrain. Si les travaux visent à créer une surface habitable de moins de 40 m2, sans modifier ni le volume de la construction, son aspect extérieur, ni agrandir la surface totale au-delà de 150 m², une déclaration préalable suffit. Dans les autres cas, un permis de construire s'impose. Dans l'hypothèse où la maison se trouve dans un secteur protégé, le projet sera soumis à l'architecte des Bâtiments de France. Pour tout savoir et ne pas se tromper : http://www.cohesion-territoires.gouv.fr/mes-demarches.


Vérifier l'état de la toiture

La toiture protège la maison des intempéries. D'où l'importance de la faire vérifier, tous les deux ans, voire tous les ans si elle est très ancienne.

Le diagnostic de la toiture est une affaire de professionnel. Le couvreur vérifie si des tuiles ou des ardoises sont poreuses ou cassées, si un traitement hydrofuge ou un démoussage doit être entrepris, ou si la réfection totale de la toiture s'impose.

Profiter d'une réfection totale de la toiture pour isoler par l'extérieur. L'intervention est lourde, mais elle présente l'avantage de préserver le volume intérieur et de garantir une isolation continue, donc plus performante. Concrètement, des caissons isolants, prêts à recevoir la couverture et dont la sous-face fait office de plafond fini, sont fixés sur les chevrons. Attention, la réfection d'une toiture est soumise à déclaration préalable. Tenez-en compte.


Modifier et traiter la charpente

Une charpente est un assemblage complexe de pièces, de bois le plus souvent. Or, certaines pièces, comme les poinçons ou les contrefiches, peuvent gêner la circulation, voire contrarier tout aménagement.

Toute modification de charpente pour l'aménagement des combles est coûteuse et passe forcément par un professionnel, seul personne à même de garantir la stabilité de l'ensemble.

Une charpente traditionnelle
se compose d'un petit nombre de fermes, souvent une à chaque extrémité et une au milieu. La modification consiste à remplacer les pièces de bois barrant l'espace (poinçons et contrefiches) par des éléments moins encombrants et placés au plus près des rampants (entraits retroussés et jambes de force). Dans certains cas, il peut être nécessaire de renforcer le plancher en doublant les solives avec des matériaux type "Kerto".

Une charpente industrielle
se compose, elle, d'un grand nombre de fermes de petite section, très rapprochées. Avant de pouvoir en supprimer certaines, il faut renforcer le plancher de mur à mur et le rendre indépendant du plafond qui y est accroché et qui, sans cela, risquerait de se fissurer à chaque pas. Les arbalétriers (pièces supportant les pannes) sont ensuite doublés avec des pièces de bois massif ou de bois d'industrie.

Lors de la vente d'un bien immobilier situé dans une zone à risque délimitée par arrêté préfectoral, le vendeur doit fournir un diagnostic termites. Mais d'autres insectes xylophages non recherchés par les diagnostiqueurs sont susceptibles d'attaquer le bois. Si leur présence est détectée, un traitement par imprégnation est indispensable avant tout aménagement.

1 vue0 commentaire