Mieux-vivre pour les personnes âgées : comment adapter son logement ?

Dernière mise à jour : 21 janv.


À partir du moment de la retraite, les personnes âgées changent leurs habitudes de vie. On cherche alors à vouloir profiter de son domicile au maximum. Mais au fil du temps, la condition physique change elle aussi et il convient d’apporter quelques aménagements dans le logement pour que la santé, la sécurité et la mobilité soient toujours au rendez-vous


Transformer le domicile des personnes âgées


Afin de rendre l’habitat des seniors plus sécurisant, il convient de prendre les mesures nécessaires en fonction de l’évolution physique de l’habitant.

En effet, avec l’âge, la vue commence à baisser, certains réflexes diminuent et la capacité de réflexe n’est plus toujours au rendez-vous.

Toutefois, la personne âgée qui dispose de toutes ses facultés intellectuelles et motrices peut décider de rester chez elle.


Voici quelques exemples d’intervention à penser transformer leur intérieur :

  • Le séjour et autre pièce de vie : rendre les axes de déplacement plus fluides, moins à l’étroit (accès facilité aux fenêtres et aux portes, éliminer les obstacles inutiles comme les guéridons, les pots de fleurs, les tapis, les rallonges électriques au sol, etc.) ;

  • Rendre les pièces d’eau comme la cuisine et la salle de bain moins dangereuses, notamment en raison du sol glissant ;

  • Mettre en place des équipements de sécurité : pose de sol antidérapant, installation de poignées et barres de douche, surélévation des toilettes, barre de maintien dans les escaliers ;

  • Rendre la chambre plus confortable : literie adaptée, lumière accessible ;

  • Rendre le jardin plus sûr, notamment avec des outils plus ergonomiques et qui fatiguent moins.


D’autres solutions peuvent être envisagées pour aller plus loin dans la sécurisation de l’habitat de la personne âgée.

On pense, entre autres, à :

  • Automatiser la fermeture et l’ouverture des volets ;

  • Mettre en place un système de téléassistance : médaillon ou montre au poignet, ou collier ;

  • Envisager des rangements supplémentaires avec commande à distance ;

  • Poser un éclairage avec détecteur de mouvement ou réglable à hauteur de la personne ;

  • « Équiper l’escalier d’un monte-escalier (plus d’information : https://www.bonjoursenior.fr/monte-escalier) »


Spécialistes de solutions sur mesure, nous intervenons chez ProDevis Rénovation pour tout ce qui est décoration, aménagements des combles, création d’extension par exemple.


Quand réaliser les travaux d’aménagement ?


Beaucoup de professionnels de la santé déplorent que l’on se préoccupe de cette question après qu’un accident est survenu.

Au contraire, il convient, si possible, d’anticiper les besoins et de donner la possibilité à la personne âgée (et à sa famille) :

  • De faire les aménagements légers soi-même ou avec l’aide d’amis (ou de la famille) ;

  • Détalonner les travaux dans le temps afin d’alléger la charge financière ;

  • D’envisager un logement adapté en fonction de l’âge de l’occupant.


Toutes ces solutions permettent de rassurer et, in fine, de laisser vivre un grand nombre de personnes âgées chez elles.


Sources :

· https://www.bonjoursenior.fr/guides/adapter-logement-bien-vieillir-chez-soi

· https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/vivre-a-domicile/aides-financieres